Le cloisonnement en placo montage et techniques de pose

Publié le : 15 mars 20225 mins de lecture

Monter une cloison en Placo® est devenu populaire grâce à sa bonne prestation en matière d’isolation acoustique et son prix abordable. Son installation se révèle aussi assez élémentaire. Si on suit le procédé préconisé, pour l’assemblage et la pose rail Placo®, le rendu final sera de qualité irréprochable.

Choisir la bonne vis

L’une des solutions envisageables pour l’installation d’une cloison consiste à réaliser un montage vissé sur des rails métalliques. Le principe s’appuie sur la fixation des plaques de plâtre sur une armature en métal munie de traverses supérieures et inférieures. La façade de votre cloison se visse sur des supports intermédiaires. Ce mode de pose permet notamment de placer un isolant à cheval sur les deux parements.

Pour un montage cloison Placo®, il est important de bien choisir les vis. Optez toujours pour un matériel professionnel. En cas de doute, renseignez-vous auprès d’un vendeur, d’un expert ou d’un site spécialisé. Une vis de qualité est celle qui traverse les plaques de plâtre et spécialement le métal avec aisance et rapidité. La pénétration de la vis doit être maîtrisée. Si elle n’est pas assez profonde, la cloison Placo® se révélera instable, si elle est trop enfoncée, elle déchirera la feuille de plâtre au niveau de la tête de la vis entraînant de probables chutes. Pour positionner les vis de façon adéquate, la visseuse-placo demeure incontournable.

Montage sur rails des plâtres Placo®

Il est fondamental de réaliser un croquis avec les dimensions de l’espace sans oublier de marquer les interrupteurs et les prises, mais aussi les ouvertures (portes, fenêtres, dressing…). Reportez le dessin du plan au sol, sur les murs et au plafond. Tracez ensuite l’emplacement des rails, au plafond comme au sol. Préparez une cisaille à tôle pour couper avec précision les rails et les montants.

Percez chaque rail tous les 50 à 60 cm avec une mèche à béton de 6 mm. Des chevilles à frapper de 6 mm sont utilisées pour leur installation. Commencez par assembler les rails en les fixant au plafond et au sol. Pour une cloison Placo® standard, on se sert de rails de taille R48 (largeur 48 mm). Si vous avez un doute, n’hésitez pas à vous renseigner.

Dès que tous les rails sont fixés avec des vis pour Placo®, il faut installer les montants verticaux pour assurer la jonction. Ils s’insèrent facilement dans les rails tous les 60 cm. Cet entraxe peut être réduit à 40 cm. Plus l’entraxe est faible, plus la cloison est rigide.

Les montants (munis de trous pour le passage des gaines électriques) sont fixés aux rails avec une pince à sertir ou des vis spéciales et des chevilles appropriées. Une fois qu’ils sont en place, n’oubliez pas de marquer au plafond et au sol la position de l’axe de chacun des montants pour se repérer lors de montage.

Installez vos plaques de plâtre de manière méticuleuse. Un porte-embout spécial Placo® permet de les fixer aux rails. S’il faut des découpes, elles doivent être réalisées progressivement. Habillez d’abord un côté, posez l’isolant, ensuite continuez avec l’autre partie. Pour éviter les fissures, appliquez un enduit et des bandes de papier sur les joints. Enfin décorer les plâtres selon vos goûts.

Choisir une plaque de plâtre en fonction de son utilité

Les plaques de plâtre se déclinent en plusieurs catégories, destinées à un cadre précis. Achetez une plaque adaptée à la pièce.

Ainsi la :

  • BA6 est suffisante pour un faux plafond, pour habiller un support courbe ou pour la décoration, car elle est fine et très souple.

  • BA10 convient pour un simple revêtement mural dans une pièce sèche.

  • BA13 est idéale pour une pièce humide comme la salle de bain, mais on évite d’y établir des meubles ou objets lourds.

  • BA15 résiste aux odeurs et au feu, parfaite pour la cuisine.

Il vous suffit ensuite de vous conformer à la méthode de pose pour effectuer vous-même l’installation de votre Placo®.

Plan du site