Sur quels critères choisir une résistance électrique ?

Publié le : 16 novembre 20226 mins de lecture

La résistance électrique ou conducteur ohmique est utilisé dans la plupart des projets électroniques. Avant d’en choisir, il est très important d’identifier toutes les informations auxquelles votre résistance devrait comporter. Afin de vous assurer de sa longévité ou d’éviter qu’elle ne brûle pas, vous devriez prendre une résistance plus puissante que celle qui est calculée.

Qu’est-ce que la résistance électrique ?

La résistance électrique est un phénomène physique qui s’oppose à la circulation de l’électricité dans un corps. Lorsque ce dernier est sous tension électrique, elle sert comme échelle de grandeur physique, afin de mesurer la tendance d’un corps qui s’oppose au passage du courant électrique. La résistance électrique ou conductrice ohmique est également utilisée pour indiquer un élément du circuit électrique qui gêne la circulation d’une charge électrique. Elle se distingue d’une conductance électrique, qui laisse circuler facilement les porteurs de charges. Au passage du courant, la résistance s’explique du fait que des charges électriques traversant un conducteur électrique collisionnent avec les atomes du conducteur lui-même. Pendant une collision, une partie de l’énergie cinétique de la résistance se convertit en chaleur. L’un des effets de cet échauffement est l’effet Joule. La résistance d’un conducteur ohmique dépend de sa température, de sa taille et du matériau auquel il est fabriqué. Vous vous demandez peut-être, comment mesurer une résistance électrique. Pour la calculer, vous devriez vous équiper d’un instrument de mesure spécifique comme l’ohmmètre, le multimètre numérique ou analogique. L’ohm est l’unité de la résistance d’un conducteur électrique. La résistance d’un champ électromagnétique et d’un circuit à courant alternatif est décrite comme d’impédance. Pour savoir plus sur la mesure de résistance électrique, veuillez cliquer sur le lien.

Comment mesurer la résistance électrique ?

Pour calculer une résistance, l’ohmmètre est l’instrument approprié pour l’évaluer, que ce soit un circuit électrique ou électronique. Commencez à sélectionner la fonction ohmmètre en utilisant le calibre de zone verte. Vous pouvez choisir entre 2 MΩ, 200 kΩ, 20 kΩ, 2 kΩ et 200 Ω. Mesurez ensuite la résistance de l’air qui se trouve entre les deux bornes de l’ohmmètre. Et, sélectionnez le calibre, de préférence d’en choisir un, supérieur à la valeur calculée. Après, branchez l’instrument de mesure pour le calcul de résistance électrique. Avant que vous ne connectiez la résistance à l’ohmmètre, démontez-la si vous l’utilisez dans un montage. Vous devriez la connecter sur la borne indiquée par le symbole Ω et branchée entre la borne COM. Enfin, repérez sur le corps de votre résistance une valeur présentée par 3 bandes colorées. La quatrième indique la précision du marquage.

Comment choisir une résistance électrique ?

Bon nombre des appareils utilisés au quotidien sont munis de résistances électriques. Pourtant, en utilisant une puissance électrique supérieure à celle que la résistance traversante pourrait supporter, cette dernière brûlera. Afin d’éviter cet accident ou d’autres pannes, il est prudent de bien choisir vos résistances. Identifiez d’abord, si elles sont branchées en parallèle ou en série. Pour vous aider à déchiffrer les couleurs codes d’une résistance, ce premier paramètre est essentiel. En courant continu, prenez une résistance qui a une puissance au-dessus de celle qui est estimée. Cela permettra de prolonger sa durée de vie. Quant à la mesure de résistance électrique, elle est codifiée avec des anneaux colorés. Vous trouverez différentes séries normalisées qui demandent votre vigilance, du fait qu’elles jouent sur le nombre d’anneaux, ainsi que de leur lecture. La lecture des anneaux s’effectue de gauche à droite. Pour la protection du constructeur, reconnaissez également la tolérance de la résistance. En effet, elle indique seulement l’écart maximal entre une résistance effective et une résistance nominale de votre composant. En achetant votre résistance en Europe, vérifiez que celle-ci correspond aux normes RoHS. Ces dernières garantissent que la résistance ne subisse aucune contrefaçon. Toutes ces informations vous aideraient à choisir facilement les résistances dont vous aurez besoin dans vos projets électroniques. 

Plan du site